Nouvelles du couloir de la mort du Texas, 16 Novembre 2019

Un sursis est accordé à Rodney Reed, prisonnier du couloir de la mort au Texas.

 

Rodney Reed, prisonnier du couloir de la mort au Texas, devait être exécuté le 20 novembre 2019. Le 15 novembre, la Cour d’Appel du Texas lui a octroyé un sursis, mettant fin aux préparatifs de l’exécution. J’ai rencontré Rodney en 1999, à l’unité Ellis (Huntsville) où était alors situé le couloir de la mort du Texas. Nous venions tous deux d’arriver dans le couloir de la mort, et nous faisions partie du même groupe de « promenade ». Moi et Reed avons toujours été amis et en bons termes  durant ces 20 dernières années. C’est éloquent car l’isolement en cellule individuelle change les gens : deux hommes dont les liens d’amitié étaient solides peuvent  devenir des ennemis jurés pour une broutille. Chaque fois que nous avons été voisins de cellule, nous avons repris notre amitié là où nous l’avions laissée.

 

Jeudi dernier, j’avais un parloir avec l’un de mes avocats, quand j’ai vu Rodney Reed. Durant ce temps de visite, j’ai pris une pause suffisamment longue pour discuter avec mon frère et lui demander comment il arrivait à tenir, et s’il avait de bonnes nouvelles ? Il allait aussi bien qu’on puisse l’espérer durant ce compte-à-rebours et il m’a informé qu’il avait reçu beaucoup de soutien, notamment de la part de législateurs et d’officiers de police, que donc, tout n’était pas fini et que tous les espoirs étaient permis. Je lui ai dit que je pensais bien à lui, que je le gardais dans mes prières, et qu’il devait rester fort ! « Bien sûr ! » m’a-t-il répondu, ça le réconfortait d’entendre ça. Se trouver dans l’antichambre de la mort (death watch) affecte les gens de bien des façons, mais il faisait face.

 

Le vendredi 15 novembre, à 17h, j’ai entendu au bulletin d’informations qu’un sursis avait été accordé à Rodney Reed. La commission texane des grâces et des libertés conditionnelles  a conseillé au Gouverneur du Texas que soit accordé à Reed un sursis de 120 jours pour examiner de nouvelles preuves dans son dossier. Peu de temps après ça, dans un autre bulletin d’informations à la radio, la Cour d’Appel chargée des affaires pénales au Texas s’était ralliée à la Commission des grâces et des libertés conditionnelles, et avait statué dans son ordonnance que le dossier de Rodney justifiait une réouverture, à la lumière des nouvelles preuves apparues en sa faveur. J’étais très heureux  d’entendre cette incroyable nouvelle ! Je sais que les soutiens et la famille de Rodney ont travaillé nuit et jour pour arriver à ce résultat. Leur campagne a été incroyable, ils ont même reçu l’appui de célébrités mondiales, comme Kim Kardashian et Beyoncé, pour sensibiliser le public au dossier de Rodney et défendre son innocence. Kim Kardashian est phénoménale. Elle a pris le temps de venir rendre visite à Rodney, en compagnie de l’un de ses avocats vendredi dernier. Imaginez ça ! Kim Kardashian au parloir, dans le couloir de la mort du Texas ! Cette mise en lumière a été une chance inouïe, non seulement pour Rodney, mais aussi pour tous les gars du couloir de la mort. Ce coup de projecteur a de nouveau souligné la nécessaire réforme judiciaire concernant la peine capitale menée par Kim Kardashian. Il y a littéralement des millions de gens qui  pensent à nous et je sais ce qu’ils se disent : « Si, dans le couloir de la mort, Rodney Reed est innocent, combien d’autres le sont tout autant ? » Il ne m’a pas échappé que Rodney n’a obtenu son sursis que 5 jours avant la date fixée pour son exécution, tout comme c’est arrivé pour moi en 2016. Nous avons tous deux la même connaissance intime de ce qu’on ressent quand on frôle d’aussi près son propre assassinat programmé par le gouvernement de ce pays. Cela m’a pris des années pour dépasser ce traumatisme, et j’en souffre encore.

 

Hier soir, j’ai écouté le « Prison show » sur KPFT et parmi les invités, il y avait l’un des avocats de Rodney Reed. Quincy McNeal a raconté comment il a eu connaissance de l’histoire de Rodney et comment il s’est impliqué. Maître Mc Neal a aussi donné des renseignements juridiques précis sur l’ordonnance rendue par la Cour d’Appel au pénal du Texas, qui renvoie le dossier de Reed à la juridiction inférieure. Il a signalé que trois requêtes ont été accordées:1 reconnaissance de l’innocence; 2 Violation du précédent « Brady vs Maryland » (des preuves ont été dissimulées à la défense par la police ; elles auraient dû être communiquées aux avocats de Rodney Reed) ; 3 Faux-témoignage (après que Jimmy Fennel ait avoué à un codétenu qu’il avait tué sa fiancée, lui, et non pas Rodney Reed !)

 

C’est fantastique, Reed a l’appui d’Innocence Project pour le représenter, donc nous croyons que lorsqu’il obtiendra un nouveau procès, plus aucune charge ne sera retenue contre lui. Après plus de 20 ans, Rodney Reed sera enfin acquitté et sortira libre du tribunal ! Ce rêve et ce but ultime que  Rodney et moi partageons depuis des années est à portée de main !

 

Flash de dernière minute : L’État du Texas fait appel de la décision de la Cour d’Appel auprès d’une juridiction supérieure. De ce fait, Rodney reste dans le Bloc A du « death watch » (où sont logés les détenus à qui l’on a signifié une date d’exécution). Les autorités ont décrété que tant que la Cour n’aurait pas statué sur l’appel de l’Etat du Texas, Rodney resterait dans ce bloc. Restez à l’écoute !

 

Paix. Espoir, et Liberté.

 

Charles Don FLORES.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *