Journal – Novembre 2019 (suite)

Journal – Novembre 2019 (suite)

Mercredi 20 Novembre 2019

Chanson: “Texas” par Chris REA.

https://www.youtube.com/watch?v=qqBCurSwK3k

“On récolte ce que l’on sème. La vie est semblable à un boomerang. Nos actes nous reviennent en pleine face tôt ou tard. Si l’on veut plus, il faut donner plus. Il nous faut donner plus de nous-mêmes, de notre amour, de notre temps, de notre attention pour amasser une belle récolte.” Auteur inconnu

Si je ne prends pas volontairement le temps de m’arrêter et de prendre note de ce qui se passe au cours de ma journée, celle-ci file à la vitesse de l’éclair, et avant que je ne m’en sois rendu compte, la nuit est tombée. Deux, trois jours ou plus peuvent défiler ainsi, si je n’y prends pas gare. La vie d’une personne à l’isolement est ainsi. 99% de notre temps s’écoule dans une cellule de 5,5 m2, on est seul avec ses pensées, ce qui fait qu’en réalité, nous vivons dans notre esprit. Et c’est là que se joue précisément la bataille. Avoir une vie structurée, un emploi du temps, et se fixer des buts à atteindre chaque jour nous permet de rester concentré sur ce que l’on doit faire, pas seulement sur ce que l’on a envie de faire. En ce moment, je suis très vigilant sur ce point. J’ai parfois perdu trop de temps dans le “triangle des Bermudes” de mon esprit et de mes émotions, et je dois rattraper le temps perdu. C’est une bonne chose, j’aime ce sentiment, parce que l’heure est venue de se préparer au succès total. L’heure est venue de mettre en pratique le plan que nous avons élaboré. Ce ne sera ni simple ni rapide mais ce n’est pas grave. Tout ce qui vaut la peine d’être fait nécessite toujours un travail sérieux et consciencieux.

La roue tourne, il est temps à présent d’oublier les faux-pas, les erreurs, les décisions prises sur un coup de tête, qui ont débouché sur le chagrin, la tristesse. Il est temps de faire en sorte que les graines que je sème soient de bonnes graines, fruits d’un état d’esprit positif et aimant, pour que nous soyons de nouveau à 100%. 2020 approche à grands pas et j’ai le sentiment que les choses bougeront. Je serai prêt.

Samedi 23 Novembre 2019

Chanson: “Play that funky Music” par WILD CHERRY

https://www.youtube.com/watch?v=_pHT9yYFdZg

“Personne d’autre que toi n’est responsable de ton bonheur.” Will SMITH

La nuit dernière, la température s’est enfin rafraichie et la chaleur et l’humidité ont disparu. J’arrive plus facilement à me concentrer et à être efficace lorsqu’il fait frais. Ce matin, Reinaldo et moi sommes sortis en promenade et il faisait frais (7,22°Celsius). C’était génial ! Nous avons parlé et ri et nous sommes réconfortés, comme deux bons amis. Je l’ai même encouragé à faire la Salutation au Soleil avec moi. C’était vraiment une bonne matinée.

C’est maintenant l’après-midi et je passe à la prochaine tâche que j’ai planifiée. Je travaille sur mon courrier de Noël. Cela me remonte toujours le moral. Je ressens en conscience toute la gratitude que j’éprouve pour mes amis et mes soutiens. C’est ainsi que notre perception de ce l’on traverse dans la vie évolue et que nous nous guérissons  nous-mêmes. Je suis en train de guérir de mes blessures et c’est fantastique ! Je reviens d’un parloir avec Linda et je me sens super bien ! Ici, rien n’est mieux que de recevoir une visite, c’est comme si je faisais une incursion dans le monde libre. Toute cette folie, toute cette absurdité liée à la prison s’évapore. Je ne ressasse plus le fait qu’on m’ait privé de douche ou de promenade ce jour-là. Je ne pense plus au fait que nos repas soient froids une fois dans notre cellule, ni à l’attente, jusqu’à minuit, de la distribution du courrier. J’oublie toute cette folie, j’ai l’esprit libre. Je pense à ce qui existe en-dehors de l’univers du couloir de la mort. Je suis loin de tout ça, même quelques instants ; rien n’est meilleur que ces visites. Maintenant, ce qu’il faut faire, c’est profiter de cette vague d’énergie positive et rester dans cet état d’esprit aussi longtemps que possible et conserver cette attitude positive et rester dans la gratitude jour après jour !

Dimanche 24 Novembre 2019

Chanson : “Something to believe in” par POISON

https://www.youtube.com/watch?v=G5uamDMoW4o

“Pour être suprêmement heureux, il suffit de conserver un corps sain et un cœur plein d’amour.” Dalaï-lama

Je me suis levé ce matin, l’esprit concentré sur ce que j’avais à faire. J’ai dans la tête une petite “liste de choses à faire” que je rayerai tâche après tâche. Je réfléchis à la citation qui précède et me demande comment rester en bonne santé… Je fais de l’exercice physique chaque jour et tente de manger aussi sainement que possible dans le contexte qui est le mien. Je m’y emploie sans faille depuis le mois de mai et je me sens mieux. Un cœur plein d’amour. Comment conserver un cœur débordant d’amour ? Pour moi, il s’agit de témoigner toute mon affection aux amis, à la famille, à tous ceux que je croise sur mon chemin. Et de vivre dans la gratitude. J’y suis très attaché et, alors que la saison des fêtes se profile, j’y pense beaucoup. Parce qu’il est impossible d’être triste et déprimé quand on vit dans la gratitude. Vous ne me croyez pas ? Essayez ! Dressez la liste des choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant, qu’elles soient petites ou grandes, faites-le chaque jour, quelques minutes chaque matin (ou quand vous avez un moment) et pensez-y en pleine conscience. En l’espace de deux semaines, vous verrez et ressentirez la différence. Je sens en moi une bascule dans ma perception des choses, depuis que je rédige mon courrier de Noël. Lorsque j’ai commandé mes cartes de Noël au mois d’août, je ne pouvais pas imaginer que les envoyer m’aiderait autant ! Maintenant, je sais que je démarrerai l’année 2020 dans un très bon état d’esprit. Je n’ai pas le choix. Il faut que je démarre l’année 2020 en me sentant fort. Je dois faire ce qui est en mon pouvoir car 2020 va être mon année. Je le sens dans mon cœur et dans ma chair. Alors, aujourd’hui sera une bonne journée. J’apprécierai cette journée et toutes les tâches que j’aurais effectuées au fil des heures. C’est un objectif qui me motive !

Mardi 26 novembre 2019, 9 heures

Chanson: “Lean on me” par Bill WITHERS

https://www.youtube.com/watch?v=-59COFjB6Sk

“Plus nous donnons d’importance aux choses sur lesquelles nous n’avons aucune maîtrise, moins nous avons de contrôle.” Auteur inconnu

Ça a été une sacrée course ici pour finir autant de lettres et de cartes que possible avant 5 heures ce matin, heure où les gardiens ramassent le courrier à poster. Tout mon courrier est parti aujourd’hui pour être traité par le système en place à la prison et devrait rejoindre le circuit d’USPS et s’envoler vers mes correspondants. Cette semaine tombe la fête de Thanksgiving, ce qui veut dire qu’ici, plus rien ne fonctionnera le reste de la semaine. Je me sens bien et suis dans un état d’esprit positif; je reste concentré sur ce que je peux maîtriser, et sur ce sur quoi je peux avoir prise. Certains jours, cela se fait sans effort, d’autres jours, c’est très difficile mais la vie est ainsi faite, c’est tout. Personne ne nous a jamais promis que la vie serait facile, mais je vous le dis, elle vaut la peine qu’on se décarcasse !

Mercredi 27 Novembre 2019, midi

Chanson : “Reminiscing” par The Little River Band

https://www.youtube.com/watch?v=XBETVhHpcPk

“Il vaut toujours mieux poser des questions plutôt que de faire des hypothèses, car les hypothèses nous exposent à la souffrance.” Auteur inconnu

J’ai pris un jour pour me reposer et bouquiner un peu. Plus aucune lettre ne pourra quitter ce trou à rat jusque lundi matin. Et aujourd’hui, les visites n’ont pas duré plus de 2 heures ! Qu’ils prennent une heure pour nous emmener au parloir est sans importance. Mais je m’éloigne du sujet. Tout ça ne me fait rien, c’est sans effet sur  ma vie, et me faire un sang d’encre pour des choses complètement hors de mon pouvoir n’est pas sain. Ce qui est sain, c’est de rester concentré, en pleine conscience, d’aimer, de vivre dans la gratitude. De chanter et de danser jour après jour. C’est ce qu’on appelle « la vie ». Et aujourd’hui, je chante et je danse. J’ai eu la très belle surprise d’une visite improvisée de la part de ma super-héroïne d’avocate, Gretchen. Cela faisait bien trop longtemps que je ne l’avais plus vue, et ici, maintenant, sa présence dans ma vie est la chose dont je suis le plus reconnaissant.

Jeudi 28 Novembre 2019, 18 heures, Thanksgiving.

Chanson: “You lost that lovin’ feeling” par Daryl Hall & John Oates – The Righteous Brothers

https://www.youtube.com/watch?v=SXX5OtJJWDo

https://www.youtube.com/watch?v=uOnYY9Mw2Fg

“Pour avoir plus, il faut remercier plus, avec sincérité.” Maddy Malhotra.

Le repas de Thanksgiving a été servi aux détenus du couloir de la mort du Texas. Plats chauds : une grosse tranche de dinde, des ailes de poulet rôti + 1 cuisse, une branche de céleri, 1 grand biscuit, 1 portion de haricots verts, un épi de maïs, des haricots  Pinto. Plats froids: petit morceau de gâteau à la vanille avec un glaçage blanc, 1 part de tarte à la citrouille, 1 cookie/gâteau aux pépites de chocolat, 1 cuillère de sauce aux airelles.

Ce matin, en ce jour de Thanksgiving, j’ai commencé par écouter trois heures de tubes des années soixante non-stop sur une station de radio locale. Pour moi, ces classiques de la variété sont une bénédiction, je crois que c’est le style musical que je préfère. Je suis un fan absolu ! Ecouter des tubes intemporels non-stop est un régal rare pour moi car je ne capte pas de stations de radio spécialisées dans les hits d’autrefois. C’est pour moi un motif de reconnaissance. J’ai conservé cette gratitude. Je suis reconnaissant des petits comme des grands plaisirs. Reconnaissant du très bon repas de Thanksgiving que nous avons eu cette année, reconnaissant envers mon équipe d’avocats et d’enquêteurs qui font un travail remarquable et se démènent pour obtenir ma liberté. Reconnaissant des liens d’amitié que j’ai noués ici avec des gars de tous les quartiers du couloir de la mort du Texas, reconnaissant envers les amis fidèles et les soutiens incroyables que j’ai dans le monde libre. J’ai vraiment beaucoup de chance, et j’en suis conscient. C’est précisément la raison pour laquelle cette journée particulière de Thanksgiving est pour moi un événement très important et c’est pourquoi je suis plus que jamais déterminé à vivre dans la gratitude – et plus encore à cette époque de l’année. Nous avons reçu notre délicieux repas de Thanksgiving. Je suis repu. Ce repas de Thanksgiving est une tradition, même en prison, même dans le couloir de la mort du Texas. Et j’en suis reconnaissant. Et cette année, comme chaque année, je suis particulièrement reconnaissant envers vous tous qui n’êtes pas indifférents à mon sort, qui connaissez mon combat pour la vie et la liberté, et qui me soutenez. Grâce à vous, je suis fort et je vous en suis, à tous, reconnaissant !

Vendredi 29 novembre 2019, 22 heures

Chanson : “Blue Christmas” par Elvis Presley

https://www.youtube.com/watch?v=VY0_c81iYnQ

“Lorsque nous nous rappelons des Noël passés, le plus souvent, ce sont les choses les plus simples, et non pas les grandes occasions, qui nous font le plus chaud au cœur.” Boo Hope.

Je suis assis dans ma cellule en train de réfléchir à ce que Noël représentait pour moi. Par chance, mes parents m’ont toujours témoigné un amour inconditionnel, et l’un de mes moments de l’année préféré, lorsque mes parents étaient encore en vie et ensemble, c’était les fêtes de fin d’année. Je me souviens du sapin de Noël, des décorations partout dans la maison et des cadeaux qui se trouvaient toujours sous le sapin – personne n’était oublié. Seulement, lorsque j’y repense aujourd’hui, ce qui m’a le plus marqué, c’est l’affection que nous partagions en famille. C’est l’une des raisons pour lesquelles j’adore Noël. Je choisis de me souvenir de ces merveilleux moments et j’en suis reconnaissant. Maintenant que mes parents ne sont plus là, je suis reconnaissant de l’amour que j’ai reçu. Je sais que de nombreuses personnes n’ont jamais reçu cet amour, ce qui le rend d’autant plus précieux. Et à présent, je pense à mes amis, qui sont ma nouvelle famille. Je suis reconnaissant envers tous ceux qui ont croisé mon chemin, que ce soit “pour une saison” ou “pour une raison”. C’est l’Univers qui nous a tous rapprochés pour un motif bien précis et je suis reconnaissant d’avoir la possibilité d’apprendre ces leçons de la vie.

Et maintenant, contre toute attente, j’ai surmonté une autre épreuve et je suis plus fort que jamais; je suis prêt à savourer le Noël qui arrive en cette année 2019. De nombreux hommes du couloir de la mort ne peuvent pas en dire autant. Ils ont quitté ce monde, c’est quelque chose que je garde constamment à l’esprit, et c’est ce qui me pousse à savourer chaque seconde de l’existence. Je ne vois pas d’autre manière de vivre.

Samedi 30 Novembre 2019, 10 heures

Chanson : “Disco lady” par Johnny Taylor

https://www.youtube.com/watch?v=-3JkEoQ0Cz8

“Tout d’abord, les rêves semblent impossibles, puis improbables, et finalement inévitables.” Christopher Reeve.

Une journée chargée m’attend aujourd’hui. Je me suis réveillé en écoutant “The classics”, émission qui programme de la musique des années soixante et soixante-dix sur “Magic” 102,1 FM. C’est une chouette façon de démarrer ma journée. J’ai jeté sur le papier la première version de mon Essai sur la Période des fêtes et j’en suis satisfait! Parfois, les mots viennent tout seul, parfois l’inspiration semble tarie. Or, ce matin, je n’ai pas eu de pleine à coucher les mots sur le papier, j’en suis content. C’est aussi un indicateur de l’état de mon mental. En ce moment, mon moral est excellent. Des matches de foot américain disputés par des équipes universitaires, qui s’annoncent palpitants, m’attendent. Je les écouterai tout en travaillant sur mon courrier de Noël tout au long de la journée. Il fait très chaud et humide ici aujourd’hui. Ça fait une semaine que ça dure maintenant, j’ai hâte que les températures baissent.

Dimanche 1er Décembre 2019, midi

Chanson: “Pretty brown eyes” par MINT CONDITION

https://www.youtube.com/watch?v=4OuXVn4Aad8

“La joie que l’on donne autour de soi est la joie qui nous revient” John Greenleaf Whittier.

Je profite de ma pause-déjeuner pour finir cette page de mon journal et la faire partir au courrier. Je passe une autre bonne journée et il fait enfin plus frais. J’en suis très reconnaissant. J’ai fait quelques retouches à mon essai ce matin et le prochain boulot qui m’attend consiste à en taper à la machine la version finale et à l’envoyer avec ces pages de mon journal. J’aime me fixer des objectifs et les atteindre au fur et à mesure que passe la semaine. Je terminerai mon courrier de Noël au cours des deux prochains jours et j’en serai heureux.  Je sais que j’aurais terminé une tâche importante. Cela me demande des efforts, mais c’est satisfaisant et c’est là qu’est la magie : passer du temps et m’investir dans une tâche gratifiante. J’en retire la satisfaction du travail accompli.

 

Une réflexion sur « Journal – Novembre 2019 (suite) »

  1. Dear Charles
    I have not writen to you for a very long time though I think often at you. I was just readind your diary. I found wonderfull you have this strenght to love the whole world and forgive for all these years passed in the row of death.
    How I hope you can at last be set free from this jail.
    I have understood your parents are dead…they are now in the real joy of God. Nothing is more desirable. And you are in the joy to enjy from the smallest good event,thought,sunbeam… Recieve my great thanks, hugs and kisses.
    Maryleine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *