Journal du couloir de la mort _21 février 2021

“Jour après jour, on choisit. Ce qu’on pense et ce qu’on fait, c’est ce qu’on devient”_ Héraclite

Pour le cas où vous ne le sauriez pas, nous avons eu un gros coup de froid! La plus basse température enregistrée : 6° F (-14°C), 26 degrés en dessous du point de gel [en degrés Fahrenheit, le point de gel est à 32° et le point d’ébulition à 212°] _ ce qui a provoqué l’explosion de la conduite d’eau principale. En conséquence, nous avons vécu sans eau dans l’unité Polunsky durant 3 jours et demi. Je vous épargne les détails mais je suis certain que vous pouvez imaginer ce que cela a été. Ce coup de froid polaire nous a privé de courrier, que ce soit l’envoi ou la distribution. Cela n’était jamais arrivé à Polunsky. Heureusement, nous n’avons pas eu de panne d’électricité, donc il y avait la lumière et le chauffage.

Ais-je dit que nous sommes en plein milieu d’un confinement médical, à cause du Covid19? Cela fait maintenant 2 semaines, et la rumeur dit que demain, nous retournons à la routine habituelle avec des repas chauds, la récréation et les douches. Nous verrons bien. Nous verrons bien, mais une chose est certaine, ce qui doit arriver arrivera, et ça me va.

En dépit de tout ça, je survis. Et même je profite bien, je suis plus concentré et plus déterminé que jamais à vivre mieux. Et voici pourquoi: la souffrance est universelle, mais le statut de victime n’est pas obligatoire. Nous ne choisissons pas ce qui nous arrive, mais nous contrôlons pleinement notre réponse. Et personnellement, je choisis d’être implacable. Inexorable dans mon combat pour la liberté. Inexorable dans la poursuite de mon objectif numéro 1 : l’accomplissement de ma transition dans la seconde moitié de ma vie, libre pour toujours et très loin du couloir de la mort. Je me concentre à y parvenir, ici, et j’espère que vous en faites autant là où vous êtes. C’est possible parce que nous avons le pouvoir de choisir comment nous répondons. Ma réponse, c’est de pousser plus loin. Si je trébuche, je me relève et je recommence. Je suis capable de faire ça parce que j’accepte tout ce qui arrive, complètement, et je continuerai d’accepter jusqu’à parvenir à mon objectif final : la liberté et la vie après le couloir de la mort. L’acceptation est la clé pour rendre ça possible.

« C’est la répétition d’affirmations qui mène à la croyance. Et ce que tu crois devient une conviction profonde. Les choses commencent alors à se réaliser . » – Mohamed Ali.

Aujourd’hui, je commence une nouvelle journée avec le voeu de poursuive le “Five minute journal”. En avez-vous entendu parler? Alors allez-voir sur le site www.intelligentchange.com. Pour faire court, c’est une méthode de journal: on s’engage à tenir un journal tous les jours, et on prend 5 minutes chaque matin au réveil, et chaque soir avant d’aller au lit. Ce livre est incroyable, et je sais qu’en pratiquant cette méthode, ça m’aidera à créer davantage de changements positifs et de croissance dans ma vie. Et pour moi, c’est ce que doit être la vie: grandir et se préparer pour le le succès complet, lorsqu’enfin je serai dans le monde libre. Tout le reste vient après avoir atteint l’objectif final.

Je trouve étonnant que l’Univers travaille, de sa propre volonté à m’envoyer ce dont j’ai besoin au moment où j’en ai besoin. Comme ce petit livre. Je ne savais pas qu’il existait mais ma grande amie et conseillère spirituelle, Glenna, me l’a adressé, parce qu’elle souhaite que je dispose de tous les outils possibles pour réussir ma vie. Mince alors! Elle m’a sacrément bien équippé! Glenna m’a quasiment fait cadeau de tous les chouettes livres qui ont transformé ma vie, et je lui en suis éternellement reconnaissant. Je suis au maximum de ma force, j’ai parfaitement retrouvé ma concentration et ma motivation, et maintenant je fonce tout droit. J’ai passé 23 ans dans le couloir de la mort, mais inscrit dans l’école de la vie. J’ai tant appris, et maintenant il est temps de me diplômer, de percer vers la liberté, et vivre mes prochaines cinquante années au soleil.

Hier, c’est de l’histoire. Demain est un mystère. Aujourd’hui est un cadeau. C’est pourquoi on l’appelle présent. _ Alice Morse Earle.

Le 2 février 2021, mon équipe d’avocats a déposé une nouvelle demande en appel d’ Habeas Corpus auprès de la Cour des appels criminels du Texas. Elle fait 826 pages, sans tenir compte des pièces à conviction. Ce “super appel” devrait changer la donne et devrait pousser cette transformation de ma vie sur quoi nous avons travaillé si dur. Bientôt ce document sera disponible sur le site web “charlesflores.com”, donc allez voir si vous avez envie de la lire.

Je sens venir une transformation importante dans ma vie, durant cette année 2021, et j’y suis prêt. Une grande prise de conscience qui pour moi s’est amplifiée récemment, c’est que dans la vie, la chance n’existe pas. Juste les bons ou mauvais tirages de cartes que la vie vous sert. Mon tirage de mauvaises cartes extraordinairement long est terminé. Le cours de ma vie a changé et nous sommes entré dans un tirage de bonnes cartes, et grâce à cela nous allons gagner, particulièrement dans l’arène judiciaire, où à la fin nous obtiendrons le gain créé par ce nouvel appel. C’est maintenant qu’il faut se tenir prêts pour le moment où ce changement arrivera enfin.

Bientôt la liberté!

Charles Don FLORES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *