Journal – Fin Janvier 2020

24 janvier 2020, midi

Chanson: “Break up in the end”, Cole Swindell
https://www.youtube.com/watch?v=NhTulKznx_Y

“L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, mais les lève-tard éviteront les bouchons”_ Anonyme

J’ai eu une visite juridique avec Ben, l’un des membres de mon équipe de défense. Il m’a informé que la cour d’appel avait demandé l’enregistrement vidéo de la séance d’hypnose effectuée par un officier de police sur l’unique témoin oculaire dans mon affaire. C’est forcément une BONNE NOUVELLE.                      La cour d’appel souhaite connaître tous les détails des raisons qui ont poussé le policier à hypnotiser le témoin et veut savoir exactement quel effet cette procédure a eu sur cette personne. Comme je l’ai dit, c’est une bonne nouvelle et j’en suis heureux. Après 16 mois, la cour d’appel commence à bouger sur mon dossier et je suis prêt. Je suis prêt à achever la transition sur le point de me mener à la deuxième partie de ma vie, bien loin du couloir de la mort.
Je me rappelle la visite que j’avais eue avec ma mère et mon frère le vendredi après-midi où l’on a accordé un sursis à mon exécution. Il ne me restait plus que 5 jours à vivre avant mon assassinat programmé. J’avais dit à ma mère que c’était comme au casino, comme si on misait tout sur ce dernier appel. Seulement, voilà ce qui s’est passé: c’était le meilleur appel qui ait jamais été présenté dans mon dossier. La cour d’appel l’a examiné comme il se doit, et nous avons obtenu un sursis. Et l’histoire ne s’est pas arrêtée là: finalement, c’est cet appel qui allait me ramener tout droit à la maison. Pour que je puisse prendre soin d’elle. J’y crois toujours. Ma foi en cette issue est intacte. Ce n’est qu’une question de temps. Avant que nous ayons eu le temps de réaliser, nous nous réveillerons et ce rêve, cet objectif, ce sera ma réalité. Si seulement maman était là pour le voir.

26 janvier 2020, midi

Chanson: “See you again”, Charlie Puth + Wiz Khalifa
https://www.youtube.com/watch?v=RgKAFK5djSk

“Croyez-moi, un homme sage ne dit jamais: “demain, je serai vivant”. Demain, c’est trop tard. C’est aujourd’hui qu’il faut vivre ! Marcus Valerius Martialis.

Aujourd’hui, la star de basketball Kobe Bryant et 8 autres personnes ont perdu la vie dans un accident d’hélicoptère. C’est à l’occasion de genre d’événement que le monde entier se rappelle comme la vie est éphémère et fragile. Pour moi, cette tragédie souligne à quel point les désaccords qui surviennent entre les personnes présentes dans ma vie sont mineurs et insignifiants et combien je dois continuer à faire tout ce que je peux pour réparer les ponts ou les liens fragilisés. Parfois, on s’imagine qu’on sera éternel et qu’on ne mourra jamais. D’autres que nous disparaîtront mais jamais nous ne mourrons. Ce qui est dingue, bien évidemment. Les différences ne sont rien face à la grande faucheuse. Que l’on soit célèbre ou inconnu, riche ou pauvre, une fois disparu, tout ça n’a plus d’importance. Votre cadavre est aussi froid que celui du poivrot qui a vécu sous un pont les 20 dernières années de sa vie. Que vous soyez un lion ou un tigre, le plus grand des prédateurs de la nature ou une minuscule fourmi, une fois que vous êtes parti, rideau, c’est terminé. J’ai de la peine pour ceux qui ont perdu leurs proches et espère qu’ils se relèveront de cette terrible tragédie. Je pense aux êtres aimés qui ont péri et sais comme cela peut être difficile. A la radio, les présentateurs en parlent et l’un d’eux a affirmé que la vie était brève et fragile. Si vous avez un proche avec lequel vous êtes brouillé, appelez-le et expliquez-vous. N’attendez pas qu’il soit trop tard. C’est un très bon conseil. Si seulement je pouvais faire en sorte que la personne à laquelle je pense me réponde ! C’est la vie….

 

Une réflexion sur « Journal – Fin Janvier 2020 »

  1. So glad to read that things are starting to move……so strange all should have been decided on such a weak witness. I know your mon would have been so pleased to have known of this avancement.
    a hug and a prayer, Juanita

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *