Journal de bord – 20-25 mars 2020

Journal de bord – 20-25 mars 2020

Le 20 mars 2020

https://www.youtube.com/watch?v=zDo0H8Fm7d0

Meant to be, Florida Line featuring Bebe Rexha

“C’est l’amour qui fait ça”

“Tout le jour durant, un petit âne besogneux porte de lourdes charges sur le dos et, parfois, s’inquiète de choses qui préoccupent les ânes.

Or, les soucis, comme nous le savons, peuvent être plus épuisants que le travail physique.

De temps en temps, un gentil moine vient à son étable et lui apporte une poire. Il reste un instant et regarde l’âne dans les yeux et lui caresse les oreilles.

Alors, l’espace de quelques secondes, l’âne est libre et on dirait même qu’il rit,

Car c’est ce que fait l’amour. L’amour libère.” Maître Eckhart

Tandis que le monde semble en proie au chaos et que tant de personnes sont angoissées, stressées et qu’elles ont peur, je songe à l’amour. Aux amis et aux proches qui sont dans ma vie aujourd’hui, à ceux qui y étaient l’an dernier, ou il y a dix ans, et je les remercie. Grâce à cette affection partagée, nous avons quelque peu allégé notre fardeau. Car l’amour libère. Peu importe que vous soyez dans une cellule dans le couloir de la mort du Texas ou dans un appartement dans une grande ville, quelque part. L’amour a le pouvoir de libérer. Alors, tâchez de vous raccrocher à cet amour et sachez que ce qui doit arriver arrivera. En attendant, ne perdez pas un seul instant – AIMEZ !

22 mars 2020

https://www.youtube.com/watch?v=VU7b65SmZ_s

Tick Tock, Stevie Ray and Jimmy Vaughan

“Domptez votre esprit ou c’est lui qui aura raison de vous.” Horace

Je pense aux habitants des Etats-Unis et de l’Europe, assis chez eux, dans leur maison, leur appartement, leur abri, ou leur cellule de  prison. Je les imagine discutant du principal sujet du moment, la pandémie de covid-19. Même ici, où je communique avec une vingtaine d’hommes dans le couloir de la mort du Texas, le sujet récurrent de nos conversations, c’est le coronavirus. Des choses inhabituelles continuent de se passer. Par exemple, vendredi dernier, des gardiens sont venus à la cellule de chaque détenu pour nous demander si l’on souhaitait passer un coup de fil. Pourquoi ? Nos visites ayant été suspendues, nous sommes autorisés à passer des appels de 5 minutes. J’ai composé le numéro de 5 personnes : Linda, Kay, Gretchen, Dina et enfin Jim. Personne n’a répondu, sauf Jim. J’ai pu lui parler, ainsi qu’à sa femme Sue ! Je m’inquiétais pour eux, car ils vivent dans le nord de l’Etat de New York, or, aux infos de NPR, j’ai entendu que le Coronavirus frappait durement la ville de New York. Ils vont bien et restent confinés.

L’impact du coronavirus se fait ressentir partout et ce qui est dingue, c’est qu’aux Etats-Unis, on dirait que les responsables improvisent leur plan d’action au fil des événements. Nous ne pouvons pas y faire grand chose, ce sur quoi nous devons nous concentrer, c’est sur la maîtrise de nous-mêmes, pour éviter de paniquer et de perdre le contrôle. Ce qui doit arriver arrivera. Tout ce que nous pouvons faire, c’est rester courageux et fort et faire face quand le virus sera là. C’est mon plan. Quelle que soit l’issue, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir. A cet égard, ce n’est qu’un autre jour de la vie d’un détenu du couloir de la mort.

24 mars 2020

https://www.youtube.com/watch?v=dguz0IsCuKU

Ooooh child, Five stair steps

“Garder la foi, c’est adopter une attitude positive face à ce que l’on peut faire et ne pas s’inquiéter de ce que l’on ne peut pas faire” – Auteur inconnu

On a réussi. Aujourd’hui, les gars de mon secteur et moi avons reçu ce que l’on avait commandé à la boutique de la prison, on a donc pu acheter ce dont nous avions besoin pour survivre à un confinement éventuel pour cause de Coronavirus. Je me suis acheté du papier et des timbres pour ne pas tomber à court, du savon, du dentifrice et du liquide vaisselle. Et aussi du café et de la nourriture. Des tas de paquets de riz et de haricots et des sachets de nouilles aussi.

Le premier cas de covid-19 dans une prison gérée par le TDCJ (Texas department of criminal justice) a été décelé à Houston. Je m’attends à tout moment à me retrouver confiné en urgence à cause du coronavirus. Maintenant, au moins, j’ai assez de provisions pour tenir les deux prochain mois, je crois.

Désormais, les habitants de la métropole de Houston ont l’ordre de rester chez eux, et de respecter les règles de distanciation sociale. Une à une, les grandes villes du Texas sont confinées. Quelques hommes politiques interpellent le gouverneur pour appeler au confinement à l’échelle de l’Etat dans sa totalité et l’imposer. Il m’est difficile d’imaginer le monde libre – un cinquième de la population mondiale – en confinement. D’une certaine façon, j’ai l’habitude d’être confiné tous les 90 jours, mais que le monde libre subisse lui aussi le confinement, c’est dingue.

Cet après-midi, j’ai eu une conversation téléphonique d’ordre juridique avec mon équipe de défense. Imaginez: on m’a emmené au parloir, on m’a installé dans une cabine et on m’a laissé discuter avec deux avocats et notre enquêteur sur un téléphone fixe. Pendant ce temps, mes interlocuteurs étaient chez eux, en visioconférence. La CCA (cour d’appel en matière pénale) est fermée, donc, c’est l’attente.

Jeudi 25 mars 2020

https://www.youtube.com/watch?v=CTUsFm0BAu8

I’d love to change the world, Ten years after

“Vous n’avez aucune maîtrise sur les événements qui surviennent dans votre vie, mais vous pouvez  décider de ne pas être réduit à ces événements”. Maya Angelou

Ce matin, j’ai appris que le premier détenu du TDCJ à avoir été testé positif était soigné dans un hôpital de la prison, à Galveston, au Texas. C’est l’un des indicateurs auxquels je suis à l’affut : il m’indique que le coronavirus EST PRESENT au sein du système pénitentiaire du TDCJ. Je crois que cela aura des répercussions sur nous. Chaque jour, je me réveille vaguement surpris de constater que nous ne subissons pas un confinement d’urgence pour cause de Coronavirus. Je suis content d’être prêt si cela devait arriver ! Aujourd’hui, j’ai effectué mes activités habituelles, j’ai écrit, et je me sens bien. La journée d’hier a été stressante pour moi. Je suis reconnaissant d’être arrivé au bout de cette phase de nouvelle lune en un seul morceau. Actuellement, je suis super conscient, aux aguets, et j’essaie d’éviter les écueils qui pourraient venir de nulle part.

C’est maintenant la fin de l’après-midi. On vient de me remettre du courrier (jpays) et je sais que les bureaux de poste de Grande Bretagne sont fermés! C’est dingue. J’ai entendu qu’aux Etats-Unis, du moins pour le moment, le courrier continuerait d’être livré. Je me demande qui fera fonctionner le site Internet Jpay quand tout le territoire des Etats-Unis sera confiné, si cela devait arriver ?! J’essaie de dire à mes amis que si rien d’autre ne fonctionne, ils peuvent toujours m’écrire par la Poste. C’est vraiment une période insensée, jamais je n’aurais cru devoir penser à des choses pareilles, mais c’est notre réalité, et, pour l’instant, nous devons vivre un jour à la fois. Demain est un autre jour, tous les espoirs sont donc permis. J’espère que vous êtes dans le même état d’esprit que moi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *