Mercredi 26 juillet 2017

Aujourd’hui, c’est le jour de la correspondance. Je n’ai pas pu écrire autant que je le souhaitais, à cause de toutes ces démarches légales et ces résumés qu’il fallait écrire aussi. J’écris davantage de lettres pour reprendre le contact, donner des nouvelles à ma famille et à mes amis, partout. Ça me fait du bien. Quand j’écris, je ne suis plus dans cette horrible cellule. Non, je suis là-bas, avec la personne à qui j’écris, et c’est quelque chose de merveilleux, ça me permet de m’évader de ce taudis ! J’adore ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *